Connexion

Trois traditions incontournables du Mariage Algérien

Trois traditions incontournables du Mariage Algérien

Trois traditions incontournables du Mariage Algérien

Le mariage version algérienne c’est l’ambiance assurée.
Comme dans à peu près tous les mariages orientaux, on a une cérémonie religieuse musulmane pour unir les époux et une cérémonie civile qui fait office d’acte officiel devant l’officier d’état civil. En Algérie, d’une région à l’autre, on trouve quelques différences et des rituels particuliers qui font le charme des régions algériennes
Mais globalement dans un mariage algérien on retrouve trois éléments en commun à tout le pays.

1. « El khouara »

Trois traditions incontournables du Mariage Algérien

« El kouara » c’est le nom d’une fête organisée pour la mariée par sa mère. Elle a lieu en petit comité entre les amies et les proches de la jeune femme. Généralement, cette petite fête se déroule en après-midi soit à la maison soit dans une salle dédiée. Même si elle n’a pas lieu en soirée, l’ambiance est au rendez-vous avec de la musique et parfois même un orchestre est présent pour animer la fête. Donc on danse bien, on rigole bien, et surtout on mange bien. Mariage oriental oblige ! Impossible de ne pas bien manger dans une fête orientale et algérienne. 
Qu’est-ce qu’on sert pour cette occasion ? Il y en a pour tous les goûts, du sucré avec les gâteaux à base d’amandes et du salé avec différents plats selon la région d’origine. 
C’est aussi l’occasion pour la future mariée de faire un petit défilé pour présenter les robes occidentales et les tenues traditionnelles qu’elle va porter le jour-J. En bref, la future mariée s’amuse et se lâche avant le grand jour entourée des gens qu’elle aime.

2. Le karakou

C’est une jolie robe algéroise. Le karakou, c’est la tenue star du mariage algérien. Quelque soit la région d’origine des mariés, cette robe est portée par toutes les mariées algériennes. Elle peut être moderne ou traditionnelle, elle est généralement en velours brodée de fil d’or ou d’argent. Pour se différencier des invitées, le karakou de la mariée est particulièrement chargé et accessoirisé avec des bijoux et une coiffe qu’on appelle « mharma ». C’est un foulard à frange qui couvre une partie des cheveux de la mariée. Il est de la même couleur que les broderies du karakou. 
Mais ce n’est pas la seule tenue de la soirée, on a aussi les tenues occidentales et régionales algériennes. Comme la robe kabyle, les tenues de Tlemcen, la « blouza », la robe constantinoise. En bref tout dépend des origines du marié et de la mariée dans le choix des tenues qui seront portées.

3. Les bijoux traditionnels ou « krafache boulahya »

Trois traditions incontournables du Mariage Algérien

Avec les tenues traditionnelles, les mariées portent des bijoux somptueux. Parmi eux on retrouve le bijou « krafache boulahya ».
De quoi s’agit-il ? C’est un long collier en or et en diamant blanc. Il est très imposant et très visible. Ce collier couvre presque entièrement la poitrine. 
L’avantage c’est qu’il est ajustable en longueur et peut se porter de différentes façons. Du coup, il s’adapte parfaitement aux différentes tenues régionales. En plus, il met en valeur les robes et donne une touche de chic et d’élégance à l’algérienne.

Cet article vous a plu ? On écrit beaucoup d’articles sur le mariage oriental, découvrez par exemple les traditions incontournables du mariage tunisien.

Imane

Imane

Voir tous les articles de Imane

Rédactrice sur Ce Rêve Bleu, et administratrice du groupe Facebook "Urgences Mariage Oriental"
Et sinon j'aime pas les makrout. Voilà.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *