Connexion

Les 3 traditions incontournables du Mariage Marocain

Les 3 traditions incontournables du Mariage Marocain

Les 3 traditions incontournables du Mariage Marocain

Le mariage à l’orientale c’est tout un art.
Au Maghreb, on retrouve systématiquement les youyous, la musique et bien sûr les plus bons et succulents plats qui forment la base du mariage à l’orientale. Mais selon les pays, on trouve quelques traditions qui donnent un petit charme supplémentaire au mariage. Un rappel aux origines des mariés qui fait chaud au coeur.

Aujourd’hui, on va voir les particularités du mariage marocain. Il y en a vraiment beaucoup, mais trois traditions du mariage marocain sont vraiment incontournables.

Le top 3 des traditions du mariage marocain.

La cérémonie du henné ou « henna » en arabe

Cérémonie du henné tradition marocaine

Généralement, cette cérémonie a lieu avant la célébration du mariage. Si vous ne le savez pas, c’est une vraie fête avant le jour J.

Entourée de ses proches, la mariée est au coeur de toutes les attentions. Une femme est présente spécialement pour s’occuper de la pose du henné. Les motifs sont plutôt chargés sur les mains, des deux côtés et jusqu’aux poignets. Sur les pieds aussi et jusqu’aux chevilles, on s’affairera également à lui appliquer la précieuse mixture colorante. 
Une fois le henné posé, la mariée ne doit plus bouger au risque de tout effacer et de devoir tout recommencer. Il faut attendre patiemment que le tout sèche.
C’est en général à ce moment que les filles discutent et s’échangent leurs secrets… Mais c’est surtout à ce moment qu’on prend plein de jolies photos !

Hdiya marocaine
La Hdiya ou Tyafer : c’est ici qu’on dépose les cadeaux

La future mariée est confortablement installée, avec des coussins autour d’elle pour lui assurer un maximum de confort. C’est souvent sa mère ou une tante qui lui donne à manger ou à boire pour ne pas abîmer le henné.
C’est elle la princesse ce soir.

La déco ? Elle est souvent verte et dorée et comprend : la robe, les accessoires, un drap en velours et les coussins. C’est avant tout un moment festif où on rigole beaucoup, on s’amuse, danse et mange avant le grand jour.

Et la belle famille dans tout ça ? Elle est présente et se doit d’apporter toute une série de cadeaux ou « Hdiya » en arabe.

Les changements de vêtements

Traditions mariage marocain

Madame doit obligatoirement changer de robes. C’est une tradition qu’on retrouve dans d’autres pays mais ici les tenues sont spécifiques. 

D’abord, on a la tenue de la mairie. Là c’est une belle robe occidentale blanche et un costume pour monsieur.

Ensuite viennent les robes traditionnelles marocaines le soir de la fête avec les classiques : caftan ou takchita. En fonction de la région d’origine des mariés, on aura la robe fassia, la tenue chleuh, la tenue rifia.

La neggafa

Luxury Bride by Negafa Yasmine
Vous connaissez Negafa Yasmine ?

Quel est son rôle ? C’est tout simplement la personne qui va s’occuper de la mariée durant toute la soirée. Une seule ou plusieurs neggafas sont nécessaires pour rendre madame la plus belle.

Comment ? Tout simplement en assurant les différents changements de robes et en habillant la mariée des accessoires qui correspondent aux robes. Elle gère aussi les retouches coiffure et maquillage tout au long de la soirée. Elle est là pour annoncer et accompagner (discrètement) l’entrée des mariés à chaque changement de tenues. 
Un pli de vêtements de travers ? Elle est aux petits soins pour rectifier tout de suite et discrètement le moindre couac.

En gros elle doit être présente sans se mettre en avant et tout faire pour que la mariée et le marié profitent de la fête en étant les plus beaux bien sûr !

Découvrez également les plus belles robes marocaines pour une soirée de mariage oriental.

Imane

Imane

Voir tous les articles de Imane

Rédactrice sur Ce Rêve Bleu, et administratrice du groupe Facebook "Urgences Mariage Oriental"
Et sinon j'aime pas les makrout. Voilà.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *